34es RENCONTRES INTERNATIONALES DE HARPES CELTIQUES


 du 12 au 16 juillet 2017 à Dinan

The 34rd Rencontres Internationales de Harpes Celtiques
welcome you from the 12th to the 16th of July 2017 in Dinan

affiche harpe

Un instrument vibratile, voluptueux, immédiatement  reconnaissable.

Un instrument qui chante la Celtie, qui scande le jazz, ou encore qui glissande le mandingue, avec des rires derrière les cordes ou  des chaudes larmes sous les gammes.

Créativité, audace et ouverture sont les trois clés du succès des Rencontres.

L’intérêt de la harpe ne se limite pas à sa sonorité unique ; accompagnant le chant ou soliste dans un groupe ou un orchestre, la harpe a plus d’une couleur à son arc-en-ciel. En 34 ans de « rencontres internationales », elle a montré ses multiples visages. Énumérer ses interprètes est aujourd’hui impossible. Du Belfast Harp orchestra à Arianna Savall en passant par l’orchestre de Taïwan ou Alan Stivell, la harpe nous a offert quelques unes des plus belles pages musicales dinannaises. La fabuleuse histoire commence en 1984 où la harpe en herbe hésite encore. Six années plus tard, on l’entendait accompagner la chanteuse américaine de rythm’n’blues Déborah Henson Conant. Aujourd’hui, c’est clair pour tout le monde : la harpe est contemporaine. Les Rencontres savent ce qu’elles veulent et ce qu’elles ne veulent pas. Les harpistes  et harpeurs invités mêlent émotion et humour, swing et spleen, ternaire et binaire, rythme africain et âme celte. Le bonheur ? C’est une décision à prendre….et à partager! À travers les stages, les ateliers, les conférences, les animations et les concerts, vous vivrez la formidable épopée de cette « barque de vie ».

Myrdhin, directeur artistique

It’s a vibration instrument, voluptuous and we recognize it immediately.

It’s an instrument which sings the “Celtie”, which chants the jazz or even which “glissande” the Mandinka, with laugh behind the strings or behind tears under the scales. Creativity, boldness and opening are the success’ three keys of the Rencontres.

The interest of the harp is not limited to its unique sonority; accompanying the song or soloist in a band or an orchestra, the harp has more than one strings to its rainbow. In 34 years of “rencontres internationals”, she showed many faces. Nowadays, we can’t count all of its performers. From the Belfast Harp Orchestra to Arianna Savall going through the Orchestra of Taiwan or Alan Stivell, the harp offered us some of its beautiful musical pages of Dinan. The fabulous history begins in 1984 where the harp is still hesitating. Six years later, we heard it accompanying the American rhythm’n’blues singer Deborah Henson Conant. Today, it’s clear to everyone: the harp is contemporary. The Rencontres knows what they want and what they don’t want. Harpists and guests “harpeurs” mix feelings and humor, swing and spleen, ternary and binary, African rhythm and Celtic souls. Happiness? It is a decision to make…and to share! Through masterclasses, workshops, conferences, entertainments and concerts, you will live the astounding epic of this “ship of life”.

Myrdhin (Artistic director)

 Pour de plus amples renseignements, contactez-nous :

Maison de la Harpe – Ti An Delenn
6 rue de l’Horloge
22100 DINAN
tel: (+33) (0)2 96 87 36 69
contact@maisondelaharpe.org