Raphaël Pinel sort des sentiers battus avec son nouvel album NEEMA (la « Grâce » en Swahili) sur lequel sa harpe celtique s’inspire aussi bien d’airs bretons et ballades irlandaises que de sonorités évoquant la kora africaine ou des sphères imaginaires, et se marie avec d’autres instruments joués par lui-même (tin-whistle, percussions, concertina, looper électronique) pour créer des espaces d’une grande sensibilité. Il nous fait voyager par ses mélodies de toute beauté sur des rythmes colorés et des improvisations d’une grande liberté.

Raphaël s’est affirmé sur des scènes internationales : Festival de jazz Hürther Jazznacht, festival d’improvisation Easter Impro à Göttingen ou Harfentreffen 2012 en Allemagne, ainsi que des tournées au Canada, en Finlande, Corée, Inde, Australie, entre autres. Il remporte le Prix du Jury au concours international « A Bird Came flying » en 2012 ainsi que le 1er prix d’improvisation au concours Kan Ar Bobl 1994.

www.raphaelpinel.com

Samedi 14 juillet  – 17h30 – Cordeliers – 9 € / 5 €