Musiques à cordes désorientées

Maëlle Duchemin – harpe, chant

& Maëlle Coulange – oud, cistre, mandole, chant

Les deux musiciennes d’Ishtar parcourent les chemins du monde, accompagnées de leurs nombreuses cordes désorientées. La harpe celtique, la mandole occidentale, le oud oriental et le cistre se questionnent et se répondent, tout en laissant les voix s’exprimer dans des langues qui font voyager. Leur soif de découverte les emmène sur les routes de l’Europe Occidentale, des pays celtes à la Méditerranée, jusqu’aux plages de la Grèce et plus loin encore… La musique devient alors un lien, un fil rouge entre les peuples. De mélodies en chansons, ces musiques d’ailleurs résonnent en nous dans un langage universel.

http://www.ishtarduo.fr/

Dimanche 15 juillet -17h30 – Cordeliers –  9 € / 5 €